Qu’est ce qu’un keylogger et à quoi ça sert ?

La technologie offre divers atouts des plus impressionnants pour ses utilisateurs. Avec la fluidité de la communication et des informations en ligne via le web ou le téléphone, le keylogger qui est un petit logiciel permet d’enregistrer tout ce qui a été écrit avec le clavier. À quoi peut-il donc servir ?

Qu’entend-t-on par keylogger ?

Un keylogger est tout simplement de sa traduction littérale un enregistreur de touches. Tout ce qui est tapé ou écrit par un clavier d’ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone est enregistré par le keylogger. Le rôle d’un keylogger est de mémoriser et d’enregistrer les séquences de frappe sur un clavier, voire les activités informatiques effectuées par l’utilisateur. Le keylogger se charge donc d’enregistrer, de contrôler toutes les frappes d’un clavier et de les mémoriser dans un journal. L’utilisation d’un keylogger est légale et légitime dans des cadres bien définis.

Les différents types de keylogger

Un keylogger peut être sous forme de logiciel ou de matériel. Expliqué comme un logiciel de surveillance, le keylogger peut enregistrer des données aussi vastes que précieuses. C’est un logiciel qui peut être installé à la connaissance de l’utilisateur pour un contrôle parental, un contrôle d’accès ou encore pour des intérêts de sécurité. Il peut aussi être un logiciel utilisant le réseau et le système d’exploitation d’un ordinateur ou d’un autre outil disposant d’un clavier passant inaperçu et peut être inconnu à l’utilisateur en récoltant toutes les informations frappées sur le clavier. Le keylogger, en tant que matériel, se présente sous forme de boîtiers ou d’un genre de périphérique contenant une petite puce ou encore de câbles. Un keylogger fonctionne au démarrage d’un appareil, le rôle d’un keylogger est tout autant bénéfique que sophistiqué pour des besoins personnels ou même des projets scientifiques. Vous pouvez faire appel à un expert ou trouver un guide pour créer votre propre keylogger.

Les utilisations bénéfiques d’un keylogger

Avec le consentement du propriétaire ou de l’utilisateur, disposer d’un keylogger sur un appareil est un atout et une aide considérables, même si son rôle est de surveiller toutes les activités informatiques qui ont été effectuées. Dans le cas d’un espionnage industriel, d’un contrôle parental, mais aussi pour ceux qui ont des problèmes à mémoriser, le keylogger est un moyen efficace pour y arriver. La surveillance des mineurs ou des enfants est assurée par l’utilisation d’un keylogger afin d’avertir les parents lors d’une utilisation malveillante d’Internet, par exemple. Le rôle d’un keylogger est aussi de contrôler toutes les saisies faites sur un appareil lié à la sécurité d’une entreprise dans la surveillance de ses employés ou d’une organisation. Il a d’autres atouts à part le contrôle et l’enregistrement. En effet, le keylogger peut restituer des conversations en ligne, retrouver un enregistrement vocal et permet de retracer un travail et des recherches effectuées auparavant sur une machine ou encore récupérer les mots de passe oubliés.

Les virus Facebook, comment ça fonctionne et comment s’en protéger ?
Comment fonctionne un adware ?